topblog Ivoire blogs

17/11/2016

Jésus annonce le châtiment de Jérusalem

1. « Quand Jésus fut près de Jérusalem, en voyant la ville, il pleura sur elle ».
On pourrait s’étonner que, dans l’Évangile, on ne voit Jésus pleurer que deux ou trois fois et ce passage est justement l’un d’eux. Pourquoi pleure-t-il ? Les larmes de notre Dieu fait homme doivent nous saisir, nous bouleverser.

2. « Si toi aussi tu avais reconnu en ce jour ce qui peut te donner la paix ! Mais hélas... ».
Le soupir de Jésus nous fait comprendre combien il veut que nous ouvrions notre cœur et notre vie à la foi. Il est la paix que nous désirons tant, la réponse à nos questions et « cela est resté caché à tes yeux ».

3. Nous pourrions voir dans ce passage un écho à la rencontre avec la Samaritaine : « Si tu savais le don de Dieu ! » (Jn 4,10).
Elle a accepté d’ouvrir son cœur à la lumière, de changer sa vie, et elle est repartie joyeuse. Cette femme a reconnu le Christ et les ruines de sa vie sont redevenues une cité nouvelle, quel contraste avec l’annonce faite à Jérusalem ! « Ils ne laisseront pas chez toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas reconnu le moment où Dieu te visitait ». Jésus pleure, quand nous ne le reconnaissons pas et ne savons pas accueillir la paix qu’il désire tant nous donner.

Dialogue avec le Christ
Jésus, permets-moi de te reconnaître, de telle manière que ma vie puisse être construite sur toi et que je puisse te consoler. Jésus, tu viens me visiter, apprends-moi à t'accueillir.

Résolution
Aujourd'hui ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la voix du Seigneur (Ps 94, 8).

Gaëtane Auger, consacrée de Regnum Christi _ Catholique.org

00:00 Écrit par Nicou | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.