topblog Ivoire blogs

16/11/2016

Les talents pour le Royaume

1. Cette parabole, que nous lisons ici dans l’Évangile de Luc, est introduite par quelques mots qui donnent le contexte dans lequel Jésus l’a racontée : « ses auditeurs pensaient que le royaume de Dieu allait se manifester à l’instant même ». C’est-à-dire que Jésus s’adresse à des personnes qui pensaient que la fin du monde était toute proche. Or, ce n’est pas le cas. Le roi va partir et il laisse des instructions à ses serviteurs afin qu’ils travaillent jusqu’à ce qu’il revienne. Ainsi, Jésus, à la fin de sa vie terrestre, prépara ses disciples à son départ, il leur laissa des instructions pour qu’ils puissent travailler jusqu’à son retour glorieux à la fin des temps.

2. Dans la parabole, le roi laisse à ses serviteurs de l’argent pour qu’ils le fassent fructifier. Que représente donc cet argent ? Quels sont les biens que Jésus nous a laissés en partant et qu’il nous demande de faire fructifier ? Ce sont les biens spirituels qu’il a laissés à l’Église. Les Saintes Écritures, les sacrements, dont tout spécialement l’Eucharistie, le service des plus pauvres, l’annonce de la Bonne Nouvelle, la charité vécue envers tous, etc. Tous les biens dont saint Paul parle en disant : « Il y a, certes, diversité de dons spirituels, mais c’est le même Esprit ; diversité de ministères, mais c’est le même Seigneur ; diversité d’opérations, mais c’est le même Dieu qui opère tout en tous. À chacun la manifestation de l’Esprit est donnée en vue du bien commun » (1 Co 12, 4-7).

3. Ainsi donc, tout comme les serviteurs du roi de la parabole qui n’ont pas tous reçu la même quantité d’argent, nous n’avons pas tous reçu les mêmes dons. Chacun de nous a sa propre manière de vivre la vie spirituelle et ses propres qualités. Ainsi, même si nous pouvons avoir l’impression de ne pas avoir reçu beaucoup de dons, nous sommes les seuls à pouvoir faire fructifier ceux que nous avons reçus, avec notre « génie » propre. Les dons, même les plus infimes, que nous avons reçus, sont appelés à porter du fruit, pour le Royaume de Dieu et le service de nos frères et sœurs.

Dialogue avec le Christ
Seigneur, merci de m’avoir créé tel que je suis, avec mes défauts et mes qualités. Je sais que je suis unique à tes yeux et que tu m’as donné quelque chose dont les autres ont besoin. Aide-moi à mettre ce que j’ai au service de ton Royaume.

Résolution
Essayer de voir ce que je peux faire pour mieux faire fructifier la Parole de Dieu dans ma vie.

Père Jean-Marie Fornerod, LC _ Catholique.org

00:00 Écrit par Nicou | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.