topblog Ivoire blogs

01/06/2015

L’amour plus fort que tout

1. Ce passage de l’Évangile de Marc se situe peu avant la mort de Jésus. Nous savons que Jésus passa ses derniers jours avant sa Passion à Béthanie, chez ses amis, et, la journée, il se rendait dans les environs du Temple. Aux chefs des prêtres, qui juste avant avaient essayé de le piéger pour le condamner, il donne cette parabole.

2. Dieu avait, depuis des siècles, conclu une alliance avec les descendants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Mais le peuple choisi se détourna plusieurs fois de son Dieu, pour se tourner vers des idoles. Dieu envoya alors les prophètes, qui, comme les serviteurs de la parabole, furent souvent mal reçus, parfois jusqu’à être mis à mort. Dieu envoya alors son Fils. Mais les chefs des prêtres (en charge de la vigne, c’est-à-dire de la vie religieuse d’Israël) ne le reçurent pas, au contraire ils le mirent à mort. Tel est le drame de ce Dieu qui aime son peuple, et qui fait tout ce qu’il peut pour qu’il se réconcilie avec lui. Et c’est le drame de l’homme, qui se détourne de son Créateur, pour se tourner vers les idoles : l’argent, le plaisir, le pouvoir, l’orgueil.

3. Demandons-nous alors ce que nous faisons avec la vigne que le Seigneur nous a confiée. Notre famille, notre travail, nos amis,... Dieu nous a confié tout cela pour que nous en prenions soin, et non pour que nous en profitions égoïstement. Voulons-nous d’abord servir, ou être servis ? Pouvons-nous dire que nous nous occupons sérieusement et charitablement des personnes que le Seigneur nous a confiées ?

Dialogue avec le Christ

Seigneur, change mon cœur de pierre en un cœur de chair. Donne-moi un cœur qui sache recevoir l’amour que tu veux me donner. Un cœur de pierre ne peut ni recevoir de l’amour, ni en donner. Un cœur de chair se réjouit et se fortifie de l’amour qu’il reçoit, et il n’a qu’un désir : aimer à son tour.

 Résolution

Faire un sacrifice pour demander pardon pour mes péchés, et demander la grâce de la conversion.

 

Frère Jean Marie Fornerod, LC - Catholique.org

00:00 Écrit par Nicou | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.