topblog Ivoire blogs

14/12/2014

« Aplanissez les chemins du Seigneur »

1. « Je ne suis pas la lumière ». Saint Jean l’évangéliste explique que Jean Baptiste est envoyé pour rendre témoignage à la Lumière. Il affirme qu’il n’est pas lui-même la lumière dont il doit témoigner. Apparaissent ensuite les grands Prêtres et les lévites de Jérusalem lui demandant son identité : est-il Élie ou est-il « le Prophète », et s’il n’est pas le Messie attendu, pourquoi baptise-t-il ? Les foules qui avaient entendu les prédications du Précurseur avaient confessé leurs péchés et avaient demandé le baptême dans le Jourdain. Jean répondait en citant le Prophète Isaïe, que les juifs connaissaient très bien : « Je suis la voix qui crie dans le désert et qui demande de préparer les chemins du Seigneur ». Il faut que la terre soit prête pour accueillir l’envoyé de Yahvé.

2. « Pourquoi donc baptises-tu si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ? » Pour les juifs, Jean représentait une vraie question : que devaient-ils faire face à lui, à ses prédications ? Fallait-il le prendre au sérieux et se faire baptiser ou fallait-il le poursuivre pour usurpation de pouvoir ? L’Évangile de saint Matthieu parle de Jean au désert, vêtu de peaux de bêtes et vivant une vie de privation et de pénitence. Ses discours et ses prédications rappelaient l’obligation de la fidélité à la Loi donnée par Moïse. Pas plus que nos contemporains, les Juifs contemporains de ce prédicateur n’aimaient s’entendre dire des vérités qui blessent et, probablement, beaucoup voulaient l’éliminer. Mais Jean s’était fait des disciples qui jeûnaient et menaient eux aussi une vie rude. Les autorités les craignaient parce que leur fidélité aux règles morales que le peuple hébreu connaissait depuis le début, dérangeait leur conscience. « Aucun prophète n’est bien reçu dans son pays » (Mt 13,57) : la remarque du Christ aux habitants de Nazareth s’appliquait parfaitement à Jean-Baptiste.

3. « Aplanissez les chemins du Seigneur ». Mais aujourd’hui qu’en est-il de cette prédication ? Est-elle encore d’actualité ? Il est évident que nous ne vivons plus du tout comme au moment de la venue du Messie ! Mais le Christ, lui, a-t-il changé ? Son message ne s’adresse-t-il pas à nous ? L’homme est toujours l’homme avec ses joies, ses peines, ses souffrances, les difficultés à vivre au milieu des autres et à respecter les lois divines, à vivre la charité, la générosité, l’aide aux plus démunis, à secourir les plus pauvres, à respecter la dignité humaine en toutes circonstances. Qui sommes-nous ? Sommes-nous chrétiens ? Sommes-nous convaincus du Christ ? Savons-nous témoigner de celui qui nous envoie ? Nous sentons-nous démunis devant les grands problèmes actuels ? Notre prière et notre foi nous permettent-elles de préparer la venue du Seigneur autour de nous ?

Dialogue avec le Christ

Seigneur, que me faut-il faire pour être avec toi ? Pour savoir accomplir la mission que tu m’as confiée de te faire connaître au milieu de mes contemporains ? Je reconnais humblement que tu m’as donné beaucoup et que je n’ai pas su faire valoir les bienfaits que j’ai reçus gratuitement. Apprends-moi ce que je dois faire, et comment je dois le faire, pour aplanir tes chemins.

Résolution
Prier pour ceux qui ont besoin d’aide et leur porter secours selon ce qu'il me sera donné de faire.

 

Catholique.org

15:51 Écrit par Nicou | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.