topblog Ivoire blogs

26/03/2014

Prodige Eucharistique : Le miracle de Lanciano

Une foule de pèlerins, chaque année, du 24 au 31 octobre, se dirigent sur la colline ou s'élève la petite ville de Lanciano, dans la province de Chieti. Des cérémonies se succèdent dans l'église pendant une semaine entière et tous veulent contempler les Saintes Espèces Eucharistiques qui constituent un miracle perpétuel. Le fait remonte à douze siècles passés. Mais à cause de son importance historique il mérite d'être examiné dans tous ses détails et ses effets toujours actuels. Un prêtre de l'Ordre de Saint Basile, était depuis longtemps assailli d'une forte tentation. Le démon essayait de le convaincre que Jésus n'était pas présent dans l'Eucharistie. Le saint homme priait et luttait intérieurement pour vaincre les assauts du démon. Plongé dans une immense tristesse il suppliait Dieu de le délivrer de cette insidieuse tentation. Un matin, il se rend dans l'église de Lagonziano, située à trois kilomètres de Lanciano. Il commence sa messe, et arrive au moment de la Consécration. A peine a-t-il achevé les paroles dites par Jésus sur le pain et le vin, qu'aussitôt l'Hostie consacrée se change en chair humaine vivante et sanglante. On ne peut exprimer quelle est sa surprise. Son étonnement augmente quand il voit dans le calice le vin changé en Sang humain.

 Le sacristain s'en aperçoit, et ne pouvant contenir son émotion, il crie au miracle. Les fidèles accourent auprès de l'Autel pour considérer l'événement. Bientôt des prêtres et l’Évêque lui-même sont mis au courant du prodige et viennent contempler le miracle. Le prêtre ne peut pas continuer la messe. Et l’Évêque donne l’ordre de conserver l'Hostie changée en Chair et le sang contenu dans le calice.

 Cette même Hostie est conservée aujourd'hui dans une custode vitrée, et on peut y voir encore les ligaments de chair humaine d'apparence vivante bien que le fait remonte à 1200 ans. Une partie de l'Hostie conserve l'apparence du pain comme les hosties ordinaires. Par la suite le Sang dans le calice s'est coagulé en cinq petits globules du poids de seize grammes. Une autre merveille. Si vous pesez sur une balance à précision un seul globule de Sang vous notez seize grammes ; par contre, si vous en pesez à la fois deux, trois, quatre ou même tous les cinq, vous obtenez toujours les mêmes seize grammes. De temps à autre, sur la demande du St Siège, on examine à nouveau l'état des Saintes Reliques Eucharistiques, en présence des membres compétents d'une commission nommée par l’Évêque. Et toujours se vérifie l'immutabilité de l'Hostie et du poids des cinq globules du Sang. On est autorisé à visiter ces insignes Reliques, non seulement durant la dernière semaine d'octobre mais aussi pendant toute l'année.

Source : Prodiges Eucharistiques

 

21:23 Écrit par Nicou | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.