topblog Ivoire blogs

29/11/2012

"Venez et je vous ferai pêcheurs d’hommes"

1. Jésus pose son regard sur moi. Combien de fois on marche dans la rue sans faire attention aux autres personnes qui passent à nos côtés. Après tout, c’est normal, si on ne les connaît pas. Mais lorsque tout d’un coup on croise une personne que nous aimons, un proche, un ami, nous nous dirigeons immédiatement vers lui pour le saluer, oubliant un peu où on allait. Le Christ, Lui, a pris le même chemin que moi, Il a croisé ma route et s’est approché de moi, parce qu’Il me connaît et, surtout, parce qu’Il m’aime. Son regard s’est posé sur moi et Il s’est intéressé à ma vie, à mon histoire.

2. "Venez et je vous ferai pêcheurs d’hommes". Il m’invite à tout laisser pour le suivre. On se demande parfois pourquoi nous devons nous détacher de certaines choses, pour pouvoir suivre les pas du Christ. De la même façon que nous ne pouvons pas prendre tout ce que nous avons chez nous, pour partir en vacances une semaine, il nous faut laisser certaines choses dernières nous. Le Christ demande tout pour nous donner encore plus. Il veut nous faire pêcheurs d’hommes, Il nous invite à partager avec Lui ce qu’Il a de plus cher, son amour envers tous les hommes. Détachons nous de ce qui nous retient, éloignons nous du rivage de notre petit train-train et de nos commodités, afin de rester aux côtés de notre Seigneur, qui nous promet une pêche abondante.

3. "Venez dernière moi". Le Christ ne nous envoie pas seuls au bout du monde ; Il vient et Il marche devant nous. Mettons nos pas dans les siens, suivons son exemple de don de soi, d’amour du prochain et de ses ennemis, d’intimité avec le Père dans sa prière. Il ne nous demande pas ce que nous n’avons pas, et rien sans nous  donner  la force de répondre à son appel. N’ayons pas peur de ce que le Christ nous réserve. Il s’est fait homme, comme nous, pour vivre tout ce que nous vivons et nous montrer le chemin qui mène au Père.

Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, donne-moi la force et le courage de répondre généreusement à ton appel. Tu es mon ami, mon frère et Tu prendras toujours soin de moi. J'ai confiance en Toi mais je suis fragile et faible ; donne moi ton cœur pour aimer comme Tu aimes, tes pieds pour suivre tes pas, tes mains pour travailler à Ton œuvre et Ta bouche pour savoir remercier Dieu le Père, qui a posé sur moi son regard, un regard plein d'amour et de tendresse.

Résolution  Aujourd'hui, je dirai « oui » à ce que les autres me demandent, même si cela change mes plans, à l'exemple des apôtres qui ont dit « oui » à l'appel de Jésus.

(Catholique.org)

23:37 Écrit par Nicou | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.