topblog Ivoire blogs

22/10/2012

"Heureux les serviteurs que le Seigneur trouvera en tenu de service."

« Jésus disait à ses disciples : " Restez en tenue de service, et gardez vos lampes allumées. 
Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des noces, pour lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera à la porte. 
Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller. Amen, je vous le dis : il prendra la tenue de service, les fera passer à table et les servira chacun à son tour. 
S'il revient vers minuit ou plus tard encore et qu'il les trouve ainsi, heureux sont-ils ! » Luc 12,35-38

 L’évangéliste Luc, à travers ce texte, nous invite à deux choses : à attendre le Seigneur et à lui ouvrir. « Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des noces, pour lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera à la porte. » Luc 12,36C’est un appel à la fois à nous tenir prêt, et être vigilent, être prêt à accueillir le Seigneur qui viendra frapper à la porte.

 Cette veille de nuit, c’est tenir ferme face à nos doutes, en gardant les lampes de notre confiance allumées. Au-delà de tout ce qui ne va pas dans nos vies, au-delà des épreuves et des obstacles, la lampe de notre foi nous pousse à attendre Celui qui vient dans nos vies, à être attentifs lorsqu’il se présente à la porte de notre cœur.

Cette veille, n’est pas une attente passive, elle conduit à rester en tenue de service. Elle demande disponibilité et engagement. C’est une préparation qui nous conduit à ouvrir à n’importe laquelle des visites de Dieu. Pour y réussir, nous devons laisser se creuser en nous le désir d’accueillir Celui qui vient nous rejoindre. « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu`un entend ma voix et ouvre la porte, j`entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » Apocalypse 3, 20

 Cette veille de nuit, lampes allumées, c’est aussi refuser de nous endormir, refuser que les ténèbres recouvrent nos vies, c’est nous tourner vers le jour qui vient. C’est passer des ténèbres à la lumière. Veiller dans l’attente du jour du Maître, devient l’orientation essentielle de notre vie chrétienne et de notre Espérance chrétienne. Nous endormir c’est oublier d’accueillir Celui qui s’est fait homme pour nous rejoindre : le Christ Jésus. Lui qui, la veille de sa Passion, a pris la tenue de service pour laver les pieds des apôtres. Par ce geste, c’est Dieu lui-même qui se fait serviteur de chacun de nous.

Heureux es-tu mon frère, car Jésus frappe à la porte de ton cœur. Ouvre lui et il viendra habiter dans la maison de ton cœur, dans la maison de ta vie, et il te comblera de bienfaits, il s'occupera de tes affaires. confie lui ta vie, tu ne le regretteras pas. Amen.

 

22:43 Écrit par Nicou | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.